dimanche 18 août 2013

Tentative avortée de la Manif pour tous, conspuée à Munich

Trois fois plus de contre-manifestants que de manifestants. Succès complet
 pour la Communauté LGBT munichoise
. French, go home! Photo: MR
Une petite soixantaine* de zélateurs de la Manif pour tous, un mouvement qui a tenté en vain il y a quelques semaines de s'opposer à l'instauration de la loi du mariage pour tous en France, a de nouveau fait un flop magistral ce samedi à Munich. C'est la deuxième fois qu'un groupe de ces défenseurs de la famille 'composée d'un papa et d'une maman' tente d'imposer sa vision réactionnaire sur le sol munichois. La première tentative avait eu lieu  devant le consulat français, le 24 mars, alors que la loi Taubira n'avait pas encore été votée: 15 personnes avec quelques enfants avaient alors bravé un vent glacial sans parvenir faut-il le souligner à attirer l'attention. Ils avaient alors prétendu être six fois plus. Cette fois, ils étaient une soixantaine à tenter de manifester au Stachus, une place du centre de Munich. Le journal Junge Freiheit, perçu comme appartenant à l'extrême-droite,  avait annoncé l'événement. Ce n'est sans doute pas fortuit. Comme en atteste d'ailleurs la présence du vice-président du NPD, Karl Richter, qui était venu soutenir l'initiative. (Photo sur le site du NPD bavarois).

Photo MR pour queer.de
Mais voilà, ils furent reçus ce samedi après-midi par, selon les sources, 150 à 300 contre-manifestants mobilisés par les réseaux sociaux, surtout grâce à l'appel des organisateurs de la gay pride munichoise, dont l'appel à la contre-manifestation a été aussitôt relayé par la plupart des associations locales.

La manifestation devait clôturer un 'pèlerinage' d'une centaine de croyants catholiques, des jeunes adultes du groupe Chapitre Saint Gatien, notamment des prêtres et des nonnes, qui depuis le 5 août ont cheminé en Bavière sur les traces du  pape émérite, le bavarois Joseph Ratzinger, dénommé Benoît XVI par les catholiques, dont on évoque souvent l'homophobie viscérale. 

Un important cordon policier séparait les contre-manifestants des manifestants, qui furent incapables de délivrer leur message tant les slogans scandés par la communauté LGBT munichoise (Haut ab! Déguerpissez!), les sifflets et les vuvuzuelas  couvraient leurs efforts vocaux. Au vu de l'ampleur de la contre-manifestation, il semble que la police ait appelé des renforts, mais aucun fait répréhensible n'a été signalé.

Les drapeaux arc-en-ciel ont aisément triomphé des drapeaux bleus et roses et des drapeaux français qu'arboraient ces manifestants français peu respectueux des lois de leur République. Les manifestants de la Manif pour tou(tou)s n'ont tenu que 45 minutes pour  finir par s'en aller, ...la queue entre les jambes. 

Source: queer.de, voir aussi les quatorze photos publiées sur les sites facebook  LGBT munichois
A noter que selon les témoins, les chiffres diffèrent, le quotidien munichois Abendzeitung dénombre 70 manifestants pour 300 contre-manifestants.
Le TZ avance les mêmes chiffres et donne un détail attendrissant: les jeunes manifestants ont été escortés par la police vers l'arrêt de leur tram. 

Vidéos



Addendum 


Le Chapitre Saint-Gatien est tout étonné d'avoir cédé son micro 'à l'insu de son plein gré' à l'extrême-droite allemande. Voici ce qu'on peut lire ce soir sur sa page web:

Le samedi 17 août 2013, le Chapitre Saint Gatien, au terme de son pèlerinage en Bavière, organisait à Munich une manifestation dans l’esprit de « La Manif pour tous » pour la défense de la famille et du mariage naturels.

Lors de cette manifestation, M. Karl Richter, Vice-président du NPD, s’est présenté à nous comme Conseiller municipal de la ville de Munich et, à ce titre, a pu prendre le micro et faire une déclaration publique. Ayant noté le caractère haineux de ses propos, nous lui avons immédiatement retiré le micro et demandé de quitter notre manifestation, ce qu’il a fait. Nous avons aussitôt publiquement déploré et ses propos et sa présence.

C’est uniquement par la presse que nous avons appris l’appartenance de M. Richter au NPD. Nous ne partageons en rien les idées de M. Richter et du mouvement qu’il représente.

Commentaire

Les manifestants avec qui des contre-manifestants ont essayé de dialoguer ne parlaient curieusement pas l'allemand, alors qu'ils manifestaient sur le territoire bavarois. Ils s'estiment aujourd'hui bernés par l'extrême-droite allemande. Allons donc! Pure casuistique. Leur manifestation incongrue a nécessité une importante présence policière. L'argent du contribuable allemand et bavarois a ainsi été sollicité pour une manifestation franco-française, alors que la population munichoise n'est aucunement homophobe.

4 commentaires:

  1. Et tout le monde croit que la manif pour tous a donné le micro à quelqu'un, fût-il conseiller municipale qu'elle ne connaissait pas et qui pouvait par son discour aller à l'encontre de ce qu'elle prône. Le chapitre Saint Gatien est pathétique et ridicule dans sa défense et ont simpement vu le résultat de leur collaboration avec Karl Richter s'étaler dans la presse. On appelle cela du rétro-pédalage...

    RépondreSupprimer
  2. Tout le monde croit la version du chapitre Saint-Gatien à savoir qu'elle a tendu le micro à une personne, fût-elle Conseiller Municipale, sans connaître ses opinions préalablement, et, qui par son discour au micro pouvait prôner les idées inverses aux leurs.... Je pense plutôt qu'au vu des commentaires de la presse cela a été une posture de la part de ce groupuscule qui ne tient pas bien la route et qui en est presque pathétique tellement cette défense est insoutenable. Heureusement les allemands ne se laissent pas intoxiquer par ce mouvement anti homosexuel qu'est la Manif pour tous quoi qu'il en dise.

    RépondreSupprimer
  3. J'ai en effet discuté avec une contre manifestante, en anglais, et ce qu'elle m'a dit m'a perturbée. Je n'ai pas eu moyen de vérifier n'ayant pas internet, j'aurais dû...
    Toujours est-il que quelques minutes plus tard le type a en effet été prié de partir, à mon soulagement. La plupart de ceux qui étaient se sentent en effet bernés...

    RépondreSupprimer
  4. Le titre et la 1ere phrase de ce billet indique qu'il s'agit d'une manifestation de "la Manif pour tous", alors qu'il est mentionné plus bas (milieu du billet) qu'il s'agissait d'un pèlerinage de cathos tradis (Chapitre de Saint Gatien), qui s'est clos par une manif dans l'esprit "Manif pour tous". Par ailleurs le collectif la "Manif pour tous" a démenti leur participation sur leur Facebook et Twitter, et une recherche google permet de vérifier que ce groupe (chapitre de St Gatien) organisait bien ce pèlerinage. Ne mélangeons pas tout SVP...
    Quand à l'"étonnement" du Chapitre de Saint Gatien sur l'identité de M. Richter, c'est un autre débat...

    RépondreSupprimer