mardi 13 février 2018

La visite du roi Louis II à Landshut le 12 août 1869

Louis II en habits de Grand Prieur de l'Ordre des chevaliers de saint
Georges agenouillé aux pieds de la Patrona Bavariae. L'Enfant Jésus
tend la main vers la tête du roi. pour le bénir. A droite, Saint Georges
terrassant le dragon.

Le jeudi 12 août 1869 le roi Louis II de Bavière rendit une visite officielle à la ville de Landshut, chef-lieu du district de Basse-Bavière (Niederbayern), qui est aussi un haut lieu de la dynastie Wittelsbach. Il prit ses quartiers à la Résidence.

Lors de sa visite du château de Trausnitz qui domine la ville, le roi visita notamment  l'aile du prince, au deuxième étage du Fürstenbau, dont il décida la transformation en 1870 pour s'y faire aménager des appartements privés. Le 18 Mars 1870, il écrivait: « Au cours de mes visites l'année dernière de Lanshut, la capitale de la Basse-Bavière, j'ai visité le Trausnitz et j'ai à présent décidé d`y faire installer un appartement à mon usage dans ce qui fut autrefois un magnifique château princier, l'ancienne résidence de mes ancêtres ». L'exécution des travaux fut confiée à Leonhard Schmidtner (1800-1873), puis, à son décès , à l'architecte de la Cour Georg Dollmann qui mena le projet à terme en 1876. (Voir à ce sujet: Les appartements du Roi Louis II au château de Traunsnitz à Landshut).

Vue de la mezzanine de la chapelle de Saint Georges
La Patrona Bavariae avec le roi agenouillé se trouve en haut à droite de l'image

Il visita également la chapelle du château dédiée à Saint Georges ( Burgkapelle St. Georg) dont  il put admirer les sculptures médiévales qui comptent parmi les fleurons de l'art médiéval bavarois: le groupe monumental  de la crucifixion datant des années 1230 / 1235 et les statues colorées de l'autel et de la balustre de la mezzanine. La plastique des statues des saintes Barbe  (Barbara) et Catherine et de l'Ange de l'Annonciation rappelle celle des statues ornant les cathédrales françaises. Le roi décida de faire entièrement rénover la chapelle qu'il compléta par le don d'une nouvelle statue  qui devait représenter une Vierge à l'enfant (Patrona Bavariae) avec le roi en habits de Grand Prieur de l'Ordre des chevaliers de Saint Georges.

Le roi devait confier la réalisation de cette statue à l'atelier d'art Franz Mayer (Franz Mayer'sche Hofkunstanstalt), le modelage devant être réalisé par le sculpteur Joseph Knabl. 

Le roi visita également les principales églises de la ville et assista à une messe à l'église Saint Jodok.


La nuit, le roi, accompagné du général von der Tann, aurait quitté la Résidence pour se rendre au monument dédié à feu son père le roi Maximilien II et s'y recueillir.  G.-L. Schauenberg*  prétend que cette visite  nocturne  eut lieu sous la pleine lune, ce que démentent les éphémérides de l'année 1869: au mois d'août de cette année, la nouvelle lune eut lieu le 7 août et le premier quartier le 14. 

*Source principale: Georg. L. Schauenberg, Im Banne der Rosen, König Ludwig II. in Tagebuchblättern, J-Hubers Verlag, Diessen vor München, sd, pp. 52 à 54.

Posts précédents sur le sujet:




Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire